Espace membre
[swpm_login_form]

La synthèse hebdo du 22 juillet

Publié le 22 juillet 2019, par Matthieu Devillard

Imprimer la synthèse

– LUNDI 15 JUILLET  –

282 personnes sont interpellées en France lors des débordements dans la nuit du 14 juillet

Selon le ministère de l’Intérieur, ces arrestations interviennent principalement lors de heurts dans plusieurs villes de France en marge des célébrations pour la victoire de l’Algérie à la CAN, mais aussi lors de certains débordements au moment des festivités du 14 Juillet.

 

La porte-parole des Républicains, Laurence Sailliet, démissionne

Elle annonce se retirer de la vie politique pour devenir éditorialiste et chroniqueuse dans les médias. Elle rejoint l’émission de Cyril Hanouna “Balance ton post”.

 

 

– MARDI 16 JUILLET  –

 

François de Rugy, ministre de la Transition écologique et solidaire, démissionne

Son départ intervient après un scandale révélé par Mediapart concernant des dépenses effectuées dans son logement de fonction et lors de dîners donnés lorsqu’il présidait l’Assemblée nationale. Le ministre dépose plainte contre le site pour diffamation. Il est remplacé par Élisabeth Borne, l’actuelle ministre des Transports.

 

La désignation d’Ursula von der Leyen à la tête de la Commission européenne est confirmée

Son élection par le Parlement européen apparaissait comme incertaine, mais elle devient la première femme à occuper ce poste avec une très courte majorité. Elle obtient 383 voix du Parlement européen sur 751 eurodéputés.

Pour approfondir, découvrez notre Focus consacré à l’Europe : Faut-il changer d’Europe ?

 

– MERCREDI 17 JUILLET –

L’Union européenne lance une enquête sur Amazon pour vérifier le respect des règles de concurrence

La commissaire européenne à la concurrence, Margrethe Vestager, explique vouloir vérifier si «les pratiques commerciales d’Amazon et son double rôle en tant que place de marché et détaillant»respecte les règles de concurrence de l’Union européenne. Les principaux soupçons de la Commission reposent sur les données qu’Amazon collecte, en tant qu’opérateur de sa plateforme, sur les ventes des marchands tiers qui sont aussi ses concurrents. Les sanctions infligées par l’Union pour ce type de fautes peuvent atteindre jusqu’à 10 % du chiffre d’affaires. Le groupe affirme coopérer «pleinement avec la Commission».

 

 

– JEUDI 18 JUILLET –

Une polémique entoure la décoration d’agents de police

Le ministre de l’Intérieur Christophe Castaner a remis la médaille de la sécurité intérieure à plusieurs agents de police. D’après Mediapart, au moins 5 d’entre eux sont cités dans des enquêtes pour violences policières. Le ministre affirme que “s’il y a des sanctions, la médaille sera retirée”.

 

 

– SAMEDI 20 JUILLET  –

 

Une enquête de l’Assemblée nationale innocente François de Rugy

Elle explique que les dîners en question étaient bien professionnels. À la suite de cette affaire, l’actuel président de l’Assemblée, Richard Ferrand, devrait proposer de nouvelles règles d’encadrement.

 

Une fausse rumeur circule à propos de la pollution au tritium de l’eau de Paris

Elle suscite de nombreuses inquiétudes, mais la préfecture d’Île-de-France dément tout “risque pour la santé publique”. Des relevés officiels font l’état d’une contamination radioactive mais à niveau très faible. Cette rumeur a été relayée sur les réseaux sociaux à travers un prétendu arrêté préfectoral.

 

 

– DIMANCHE 21 JUILLET  –

 

Des manifestations anti-Brexit ont lieu à Londres

Des milliers de manifestants marchent dans les rues pour réclamer le maintien du Royaume-Uni dans l’Union européenne. Ils expriment aussi leur opposition à Boris Johnson, qui est pro-Brexit et favori pour remplacer Theresa May en tant que Premier ministre.

 

Le parti du Président ukrainien remporte largement les élections législatives

Son parti remporte seul la majorité absolue au Parlement lors de ces élections anticipées. Trois mois après son élection (73 %), le Président Volodymyr Zelensky a donc la confiance de son parlement pour gouverner et réformer le pays confronté à un conflit armé avec des séparatistes prorusses et à de graves difficultés économiques.

 

2000 personnes manifestent à Moscou

Après une procédure de vérification, la Commission électorale de Moscou a exclu mercredi du scrutin 57 candidats, dont la quasi-totalité des opposants indépendants, pour des « vices de forme ou des irrégularités » que ces derniers dénoncent comme fabriqués de toutes pièces. Les manifestations répondent donc à l’appel de l’opposition après l’invalidation de ces candidatures et ils réclament des élections locales libres et équitables.

 

 

INSCRIVEZ-VOUS AUJOURD’HUI

Abonnez-vous aux synthèses !

Inscription