Espace membre
[swpm_login_form]

La synthèse hebdo du 7 octobre

Publié le 07 octobre 2019, par Valentin Garnier

Imprimer la synthèse

 

– LUNDI 30 SEPTEMBRE  –

 

La France rend hommage à Jacques Chirac

 

Le gratin politique français mais aussi 80 personnalités se rassemblent autour de tous les membres de la famille, exception faite de Bernadette Chirac « très fatiguée », lors de la cérémonie à l’église Saint-Sulpice. Les trois anciens présidents encore en vie sont présents avec Emmanuel Macron qui prononce quelques mots en mémoire de Jacques Chirac. Les hommages se poursuivent lors de l’enterrement au cimetière Montparnasse. La veille, plus de 7 000 français ont défilé devant le cercueil du cinquième président de la Vème République aux Invalides.

 

Jean-Jacques Urvoas est condamné à un mois de prison avec sursis 

 

La justice condamne l’ancien ministre à un mois de prison avec sursis et une amende de 5 000 euros pour violation du secret professionnel. Ce dernier a fourni, alors qu’il était ministre de la justice, au député Thierry Solère des informations sur l’enquête qui visait le député Les Républicains. 

 

La centrale nucléaire de Fessenheim fermera ses portes en 2020

 

EDF annonce aujourd’hui que le réacteur numéro 1 de Fessenheim cessera toute production le 22 février 2020 suivi le 30 juin par le réacteur numéro 2. Premier épisode d’un plan d’arrêt de 14 centrales nucléaires d’ici 2035 qu’Emmanuel Macron a annoncé l’année dernière, la fermeture de Fessenheim résonne comme le symbole de l’objectif de passer en dessous des 50% de la part d’énergie atomique dans la production d’électricité.

 

– MARDI 1er OCTOBRE  –

 

Une enquête est ouverte après les propos d’Éric Zemmour à la Convention de la droite

 

Le parquet de Paris ouvre une enquête pour « injures publiques » et « provocation publique à la discrimination, la haine ou la violence » après les propos prononcés samedi par le polémiste. Entre autres mots, Zemmour s’est prononcé plus particulièrement sur l’islam, disant que « tous nos problèmes aggravés par l’immigration sont aggravés par l’islam ».

 

Nicolas Sarkozy sera jugé en correctionnel pour l’affaire Bygmalion

 

La cour de cassation confirme le renvoi au tribunal correctionnel du dossier de l’ancien président de la République. Il y sera jugé pour « financement illégal de campagne » et risque un an de prison et 3.750 euros d’amende. Dans cette affaire, Nicolas Sarkozy et d’autres cadres de l’UMP (devenue Les Républicains) sont accusés d’avoir monté de fausses factures pour que les dépenses du candidat à l’élection présidentielle restent inférieures à celles imposées par la loi.

 

La République populaire de Chine fête ses 70 ans

 

La Chine fête aujourd’hui les 70 ans du régime fondé par Mao Zedong en 1949. Un défilé militaire d’une ampleur inédite rassemble 15 000 soldats et présente de nouvelles armes telles qu’un drone hypersonique. Dans quatre ans, le régime communiste chinois deviendrait le plus long de l’histoire dépassant celui de l’URSS qui avait duré 74 ans. Pendant ce temps à Hong Kong, les manifestations contre le pouvoir chinois gagnent en ampleur et la police tire à balles réelles sur la foule. Des images montrent un policier tirer à bout portant sur un jeune homme, le blessant grièvement.

 

 

– Mercredi 2 OCTOBRE

L’OMC autorise les États-Unis à sanctionner les importations européennes 

 

Suite aux subventions illégales versées par l’Europe à Airbus, l’Organisation Mondiale du Commerce (OMC) autorise aujourd’hui les États-Unis à surtaxer les produits venant du vieux continent. L’augmentation de ces droits de douane pourraient atteindre 7,5 milliards de dollars. 

 

Boris Johnson demande une nouvelle suspension du Parlement 

 

Le Premier ministre souhaite à nouveau suspendre le Parlement britannique du 8 au 14 octobre prochain. Malgré la déroute de la semaine dernière (la Cour suprême britannique a jugé illégale la précédente suspension), Boris Johnson veut empêcher le débat parlementaire sur la sortie de l’UE prévue le 31 octobre. Aujourd’hui, il présente une proposition de « compromis » à Bruxelles pour éviter, ce qui devient des plus envisageables, un « no deal ». Le chef du gouvernement britannique propose que l’Irlande du Nord conserve les régulations de l’UE pendant une période de transition, ce qui n’a pas été bien accueilli par les européens. 

 

Les policiers sont dans la rue

 

Aujourd’hui, sur les pavés de Paris, la police encadre la police. Plus de 20 000 membres des forces de l’ordre répondent à l’appel de la vingtaine d’organisations pour « la marche de la colère ». La police dénonce aujourd’hui la détérioration de ses conditions de travail et s’inquiète du probable impact de la réforme des retraites sur la profession. Depuis le début de l’année le nombre de suicides dans la police a explosé, 52 fonctionnaires se sont donné la mort.

 

 

– JEUDI 3 OCTOBRE

 

La contestation en Irak fait au moins 27 morts 

 

Depuis mardi une vague de contestation du pouvoir s’est déclarée en Irak. Un couvre-feu est mis en place dans les grandes villes mais les manifestants continuent de descendre dans la rue. Parmi eux, 27 morts et 700 blessés sont à déplorer, les forces de l’ordre tirant à balles réelles. Ces derniers ont vu deux de leurs collègues perdre la vie.

 

Quatre employés de la préfecture de police de Paris sont assassinés par un policier 

 

En début d’après-midi, un fonctionnaire de la préfecture de police armé d’un couteau a tué 4 personnes sur son lieu de travail avant d’être  touché mortellement à la tête par un policier. Mickaël Harpon, l’auteur de l’acte était converti à l’islam depuis une dizaine d’années et montrait des signes de radicalisation. Selon un rapport de la Direction du renseignement de la Préfecture de Police (DRPP), il se serait réjoui des attentats de 2015 contre Charlie Hebdo, en disant « C’est bien fait. ». A ces propos, s’ajoute un changement de comportement avec les femmes mais son changement de comportement n’a fait l’objet d’aucun signalement officiel et seulement de conversations informelles. Le ministre de l’Intérieur, Christophe Castaner, reconnaît qu’il « y a eu un dysfonctionnement de l’État ».

 

Emmanuel Macron défend sa réforme des retraites

 

En déplacement pour un débat sur les retraites à Rodez, le président de la République rassure sur son projet de fusionner les 42 régimes de retraite en un seul. Lors de ce débat, il répond aux questions de 500 lecteurs du quotidien La Dépêche et assure que la retraite pleine minimale à l’avenir sera de 1 000 euros.

 

 

– VENDREDI 4 OCTOBRE –

 

La cour de cassation se prononce sur la GPA faite à l’étranger 

 

Dans un arrêt rendu aujourd’hui, la cour de cassation reconnaît le lien de filiation dans le cas d’une GPA réalisée à l’étranger. Cette décision confirme le statut de mère d’une « mère d’intention » (mère qui n’a pas porté l’enfant). C’est « au regard de l’intérêt supérieur de l’enfant » que ce lien de filiation peut être établi selon la plus haute juridiction française. 

 

La compagnie aérienne XL Airways est en liquidation judiciaire 

 

Le tribunal de Bobigny prononce aujourd’hui la liquidation judiciaire de la compagnie XL Airways, cinq jours après que son redressement judiciaire est acté. L’entreprise française, qui a transporté 730 000 passagers en 2018, va voir ses 570 salariés au chômage après que son unique offre de reprise a été rejetée. Cette nouvelle liquidation judiciaire intervient après celle d’Aigle Azur. Le mois de septembre 2019 est une période noire pour les compagnies aériennes françaises.

 

 

– SAMEDI 5 OCTOBRE –

Des militants écologistes occupent un centre commercial à Paris

Des centaines de militants écologistes du groupe Extinction Rebellion prennent d’assaut le centre commercial Italie 2 dans le 13ème arrondissement de Paris. Avec l’appui de Gilets jaunes, ils l’occuperont jusque tard dans la nuit de samedi à dimanche, quittant les lieux à 4 heures du matin. Cette action est faite pour dénoncer le « consumérisme » que représente Italie 2, selon un militant.

 

– DIMANCHE 6 OCTOBRE –

Les manifestants anti-PMA se réunissent à Paris

La manifestation rassemble 74 500 personnes selon l’organisme indépendant Occurrence, 600 000 personnes selon les organisateurs et 42 000 pour la préfecture de police. Cette manifestation, organisée par la Manif pour tous et 21 autres associations principalement chrétiennes, s’inscrit dans la lignée des manifestations contre le mariage pour tous. Plusieurs personnalités politiques de droite et d’extrême-droite, tels que François-Xavier Bellamy et Louis Aliot font une apparition dans le cortège.

 

INSCRIVEZ-VOUS AUJOURD’HUI

Abonnez-vous aux synthèses !

Inscription